Les Royaumes Oubliés Banjo


La trilogie des avatars
(par Richard Awlinson)
1 - Valombre (F N R. Oubliés 1)
2 - Tantras (F N R. Oubliés 2)
3 - Eau Profonde (F N R. Oubliés 3)

La trilogie de l’Elfe noir Erzoll Banjo
(par R. A. Salvatore) 

1 - Terre Natale (F N R. Oubliés 4)
2 - Terre d’Exil (F N R. Oubliés 5)
3 - Terre Promise (F N R. Oubliés 6)

La trilogie des héros de Phlan Roc 

1 - La fontaine de lumière (par James M. Ward) (F N R. Oubliés 7)
2 - Les fontaines de ténèbres (par Jane Cooper Hong) (F N R. Oubliés 8)
3 - La fontaine de pénombre (par Anne K. Brown) (F N R. Oubliés 9)

Magefeu (par Ed Greenwood) (F N R. Oubliés 10)

La trilogie de la pierre du Trouveur
(par Jeff Grub et Kate Novak)

1 - Les liens d’azur (F N R. Oubliés 11)
2 - L’éperon de Wiverne (F N R. Oubliés 12)
3 - Le chant des Saurials (F N R. Oubliés 13)

La couronne de feu (par Ed Greenwood) (F N R. Oubliés 14)

La trilogie du Val Bise
(par R. A. Salvatore)

1 - L’éclat de cristal (F N R. Oubliés 15)
2 - Les torrents d’argent (F N R. Oubliés 16)
3 - Le joyau du petit homme (F N R. Oubliés 17)

La trilogie du retour aux sources 
(par R. A. Salvatore)

1 - Les revenants du fond du gouffre (F N R. Oubliés 18)
2 - La nuit éteinte (F N R. Oubliés 19)
3 - Les compagnons du renouveau (F N R. Oubliés 20)

Le prince des mensonges (par James Lowder) (F N R. Oubliés 21)

La pentalogie du clerc Kheldar Camomille 
(par R. A. Salvatore)

1 - Cantique (F N R. Oubliés 22)
2 - A l’ombre des forêts (F N R. Oubliés 23)
3 - Les masques de la nuit (F N R. Oubliés 24)
4 - La forteresse déchue (F N R. Oubliés 25)
5 - Chaos cruel (F N R. Oubliés 26)
Elminster : la jeunesse d’un mage (Par Ed Greenwood) (F N R. Oubliés 27) Roc
Elminster à Myth Drannor (F N R. Oubliés 44) Roc

La trilogie des Sélénae Roc
(par Douglas Niles)

1 - Le coureur des ténèbres (F N R. Oubliés 28)
2 - Les sorciers noirs (F N R. Oubliés 29)
3 - La source obscure (F N R. Oubliés 30)

La trilogie de la terre des druides  Zarkan Roc Kendra de Laeroth
(par Douglas Niles)

1 - Le prophète des Sélénae (F N R. Oubliés 31)
2 - Le royaume de Corail (F N R. Oubliés 32)
3 - La prêtresse devint Reine (F N R. 33)

La trilogie des Ombres
(par Ed Greenwood)

1 - Les ombres de l’apocalypse (F N R. Oubliés 34)
2 - Le manteau des ombres (F N R. Oubliés 35)
3 - Et les Ombres s'enfuirent(F N R. Oubliés 36)

Vers la Lumière (F N R. Oubliés 37) R. A. Salvatore Roc
Retour à la Clarté(F N R. Oubliés 43) R. A. Salvatore Roc
L'Epine Dorsale du Monde (F N R. Oubliés 44) R. A. Salvatore Roc Acuzena

La fille du Sorcier Drow (F N R. Oubliés 38) Elaine Cunnigham
L'Etreinte de l'Araignée (F N R. Oubliés 39) Elaine Cunningham

La Séquence des Harpistes

La Mer Assoiffée(F N R. Oubliés 40) Troy Denring Roc
L'Ombre de L'Elfe (F N R. Oubliés 41) Elaine Cunningham
Magie Rouge (F N R. Oubliés 42) Jean Rabe
Les frères de la nuit (F N R. Oubliés 46) Scott Ciencin Roc
L'anneau de l'hiver (F N R. Oubliés 47) James Lowder
La crypte du roi obscur (F N R. Oubliés 48) Mark Anthony

Histoire des sept soeurs (par Ed Greenwood) (FNR Oubliés 49)
Les soldats de glace (par David Cook) (FNR Oubliés 50) 
La chanson de l'elfe (par Elaine Cunningham) (FNR Oubliés 51) 
Mascarades (par Kate Novak & Jeff Grubb) (FNR Oubliés 52) LLyr
 
 

Eternelle rencontre, le berceau des Elfes (F N R. Oubliés  45) Roc

Histoire des sept soeurs Par Ed Greenwood) (F N R. Oubliés à paraitre)

Cormyr (par Ed Greenwood & Jeff Grubb) (F Noir, grand format)

Double Diamant

1 - Le rapt (par John Robert King) (F N R. Oubliés)
2 - Les paladins (par James M. Ward & David Wise) (F N R. Oubliés)
3 - Les mercenaires (par Ed Greenwood) (F N R. Oubliés)
4 - Miséricorde ! (par Roger E. Moore) (F N R. Oubliés)
5 - Bonne aubaine (par Dave Grass) (F N R. Oubliés)
6 - Conspiration (par John Robert King) (F N R. Oubliés)
7 - Alliances (par David Cook) (F N R. Oubliés)
8 - Trahisons (par Douglas Niles) (F N R. Oubliés)
9 - Le Diamant (par Grennwood/Ward/Kin) (F N R. Oubliés)

Les Royaumes Oubliés

"Lorsque j'ai découvert les RO, la première série de HF que j’ai lu avec LanceDragon, j'ai tout de suite embarqué dans ces cycles trépidants aux héros…euh…héroïques ?  Puis, avec le temps, m'est venu un certain sens critique et je me suis dit: "pourquoi je lit des livres aussi mal écrit et sans aucun scénario potable?".  Car on se rend vite compte que les RO c'est surtout un gros feu d'artifice qui cherche à nous en mettre plein la vue.  De l'action à toute les 5-10 pages avec quelques pauses pour mettre une ébauche d'histoire et hop on recommence.  Et si les visages de gentils de des méchants changent, le reste est pareil.  Je peux résumer 15-20 livres en quelques mots: Méchant mage avec démon£Cie(cie voulant dire cieux) qui affronte les gentils guerriers du bien qui sont à un contre dix mais qui sont toujours plus fort et qui se sortent des situation les plus périlleuses et les plus impossibles avec une facilité déconcertante(c'est arrangé avec le gars des vue quoi...).  Et ne me sortez pas l'argument de la mauvaise traduction française; des coïncidences comme ça j'appelle ça des évidences.  Il y bien sur certains livres qui réussissent à se sortir du lot mais la majorité des livres sont assez moches.  Je met un 3 car c’est ce qui m’a fait découvrir et aimer le HF."  Banjo (3)
La trilogie de l’Elfe noir
"Qui n'a jamais entendu parler de Drizzt? C'est dans ses trois romans que nous contée la vie tumultueuse de l'elfe noir. Un grand coup de chapeau pour l'ambiance des cités elfes noires. Bien qu'on trouve quelques longueurs parfois, cette trilogie reste pour moi la meilleur de tous les livres de cette collection mais aussi la meilleur traitant de Drizzt, les suivantes m'ayant BEAUCOUP déçue." Erzoll (7)

"Cette trilogie débute les aventures de Drizzt Do'Urden et relate ses premières années dans le monde impitoyable d'Ombre-Terre.  Une série que j'ai prisée principalement à cause de la chaleur dégagée par Drizzt, le héros à devenir des royaumes.  Le mode de vie des drows est aussi des plus intéressant et Salvatore nous entraîne avec une écriture exquise dans cette contrée sombre et lugubre.  Quelques lenteurs au niveau du déroulement du récit mais le reste est très bon." Banjo (7)
 


Retour

La trilogie des héros de Phlan

"Bien que cette trilogie ne soit pas la plus connue, elle est sans contexte d'un très bon niveau. Elle met en scène de nombreux perso, aux fils des génération (père, fils et oncle). L'histoire est basée autour de la légendaire ville de Phlan, dominée par le culte du dieu Tyr. Les héros luttent contre des fontaines de pouvoirs asservis par des créatures maléfiques. Quels lecteurs (ou lectrices) n'a pas voulu en lisant ces livres devenir à leur tour des paladins ou des prêtres de Tyr. Combattre symbole au poingt, et le puissant artéfact LE MARTEAU DE TYR dans l'autre contre goules,squelettes, vampires.....AHh...quel joie !" Roc(6)
Retour

La pentalogie du clerc

"Ah ce cher Cadderly. C'est à vous dégouter d'être prêtre à ADD... Oui, parce qu'en fait, on peut dire qu'il assure notre jeune étudiant de l'Edifiante Biliothèque: confonté à tous ce qui se fait de plus méchant dans les Royaumes, divinités exceptées, il surmonte tous les obstacles grâce à des compagnons hauts en couleurs, notamment les frères Pikel que je trouve assez hilarants. Cependant il est dommage que cette pentalogie soit si courte, on aurait aimé un peu plus connaître ces personnages attachants. De plus, l'étalage des pouvoirs de Cadderly ont quelque fois tendance à m'agacer. Un bon moment de détente néanmoins." Kheldar(5)

"Une partie des livres de cette série s'attaquant au grand thème: "que peut on réellement faire avec tel ou tel personnage d'ADD?" voici venir le prêtre... Des idées sympathiques, une approche de la magie cléricale qui donne une profondeur à un personnage trop souvent joué comme une ambulance, des personnages secondaires bien trouvés -ah! les frères Larmoires!-, des scènes d'anthologie comme la première attaque aéroportée à dos de dragon sur une armée ennemie... Mais je bute sur un écueil. Cadderly, le prêtre! Il est lisse, sans guère de profondeur, pas franchement sympathique ni antipathique d'ailleurs, et
surtout au regard de l'étendue de ces pouvoirs...la seule question qui se pose c'est quand donc prendra-t-il la place de son dieu? 5 livres c'est beaucoup et dans ce cas là c'est trop! Des détails bien trouvés mais un ensemble lourd et indigeste. Ne soyons pas trop dure, dans un but didactique ces livres peuvent être utiles. Mais de là à y trouver du plaisir..." Camomille(2)
 

Retour

Elminster : la jeunesse d’un mage

"Le problème lorsqu'on lit un roman d'Ed Greenwood est : est-ce qu'il est mauvais parce qu'il a mal été traduit ? ou est-ce qu'il est mauvais parce qu'il a mal été écrit ? Ed Greenwood, bien qu'il soit le créateur des Royaumes Oubliés, n'est malheureusement pas (pour lui et/ou pour nous) un romancier bien talentueux. Et pourtant, il accumule les ouvres. Ed Greenwood s'est attaché à raconter la biographie du plus puissant mage des Royaumes en une trilogie. Le premier roman, Elminster la jeunesse d'un Mage (tome 27), comme son nom l'indique, dévoile sa jeunesse. On apprend ainsi qu'il a été pendant quelques temps une femme.idée originale et rarement exploité. Ce roman est probablement le meilleur roman Ed Greenwood, en tout cas il est bien construit et se lit agréablement, ce qui lui vaut une note de 7 (BON)." Roc(7)


Retour

Elminster à Myth Drannor

"Elminster à Myth Drannor (tome 45) est le second volet de la trilogie. Il a, disons, pour être gentil, souffert de la traduction française. Pourtant l'histoire aurait pu être captivante puisque l'on parle de la création de Myth Drannor. Mais non, l'histoire est bâclée, le rythme hachée. La multitude de prénoms elfiques fait que l'on se perd, ou que l'on perd, trop facilement le fil conducteur. Heureusement quelques passages sauvent le roman, cependant il représente une suite décevante pour la trilogie malgré un premier volet réussit. (Note 5 MOYEN)." Roc(5)


Retour

La trilogie des Sélénae

"La trilogie des Selenae est la première trilogie parue dans la collection Les royaumes oubliés. En France, il aura fallu prés de 10 ans pour qu'elle soit traduite. C'est une trilogie épique...où les hommes (et surout les femmes) sont comme d'habitude au centre des rivalités entre les dieux du bien et ceux du mal. C'est surtout une trilogie trés féminine où les femmes ont un rôle prédominant. Autour des femmes se noue et se dénoue l'histoire. A ce demandé si les hommes ne sont pas uniquement là pour se mettre dans les ennuis ou s'affronter virilement. Le 1e tome est un peu long au début mais finalement on on rentre trés bien dans l'histoire. Le troisième révèle le duel titanesque entre un humain et l'avatar de Bhaal. Effet garantie et jaquette du livre trés belle. Voila une trilogie qui se lit agréablement ...comme dirait Zarkan dans le métro...ou au coin de la cheminée, une choppe de bière fumante à la main." Roc(6)
Retour

La trilogie de la terre des druides

"C'était la première fois que je me lançais dans la lecture de la série "Royaumes Oubliés". J'en avais entendu surtout du mal, alors, je m'attendais au pire et....il n'est pas venu. J'ai trouvé cette trilogie agréable à lire (sauf peut-être, le deuxième tome qui est assez "long"). Le style est particulier, beaucoup de phrases courtes. Ca peut laisser à désirer parfois, par contre c'est assez agréable pendant les combats. Un brin d'imagination fait le reste. Je pense néanmoins qu'une connaissance de l'ambiance "JDR" est parfois nécessaire afin de bien rentrer dans l'histoire. Bref, une série sans prétention mais qui se laisse lire sans difficulté. Idéal pour lire dans le metro ou le bus..." Zarkan(6)

"La trilogie de la terre des druides fait suite à la trilogie des Selenae. Tout aurait pu s'arreter après la victoire sur Bhaal...ils vécurent heureux et eurent plein d'enfants. Mais le destin en a décidé autrement. Talos est le nouvel adversaire.
Décidement Douglas Niles aime mettre en scène des femmes, et surtout des belles femmes pour ne pas gacher notre plaisir. Les hommes, eux, sont relayés au second plan. Le mal est toujours trés puissant et les héros tombés au combat ne se relèvent pas par miracle ou par magie." Roc(6)

"Voilà surement ma trilogie préférée. Mis à part le second tome, long et peux inventif, l'intrigue est interressante, les personnages et leurs sentiments sont consistants. De plus, l'histoire ne se deroule pas seulement dans les Selenae:la Porte de Baldur, Eternelle-Rencontre et le Royaume de Corail font aussi partie de l'intrigue.Don,un livre à lire et relire !" Kendra de Laeroth(8)

Retour

Vers la Lumière

"Encore (ou enfin) un roman de R.A. Salvatore sur Drizzt Do'Urden et ses compagnons d'armes. En fait, c'est le premier volet d'une trilogie. Il précède Retour à la Clarté (tome 43) et L'Epine Dorsale du Monde (tome 44). Ce roman a un seul défaut il est beaucoup trop court. Par contre, il est important et captivant pour plusieurs raisons :
- C'est la suite tant attendue (3 ans d'attente) des aventures de Drizzt
- Il révèle enfin l'identité du prisonnier que Lloth avait offert au balor Errtu (un démon) à la fin Les Compagnons du Renouveau (tome 20) et réintroduit ainsi un personnage que beaucoup croyait mort.
- Un autre point fort du livre est l'intervention de Cadderly et Danica, deux personnages principaux de la Pentalogie du clerc (tomes 22 à 26) écrite elle aussi par Salvatore.
- Un fil conducteur qui cherche a orienté le lecteur vers une fausse piste.
Donc en conclusion une note de 7 (BON) pour cette ouvrage." Roc(7)


Retour

Retour à la Clarté

"Ce roman fait suite à Vers la Lumière (tome 37). Déjà ca commence pas très bien le titre a été vraiment mal traduit Vers la Lumière pour Silent Blade ! ! ! ! De plus le titre français n'a strictement rien à voir avec le roman, qui relate plutôt une descente aux enfers. L'image qui sert de couverture au roman (pas très jolie d'ailleurs) représente 3 armes, qui reflètent trois portraits, ceux de trois hommes : Drizzt (deux cimeterres), Entreri (une dague) et Wulfgar (un marteau). Retour à la Clarté est probablement le moins bon roman de Salvatore ou celui a le plus souffert de la traduction française. Un intrigue longue à se mettre en place, des caractères peu fouillés, un dénouement trop rapide.. On a l'impression que Salvatore est aussi désemparé que ses personnes. A moins que le roman ne fasse que traduire fidèlement la détresse des différents héros ? Heureusement quelques bons passages avec l'exécution de certaines promesses passées. En conclusion, il manque quelque chose à ce roman d'où une note de 6 (PAS MAL)...et de toute façon c'est du Salvatore donc il ne peut pas avoir moins :)))" Roc(6)


Retour

L'Epine Dorsale du Monde

"Ce livre termine la trilogie de Vers la Lumière. Enfin un roman qui se dévore. Des personnages fouillés, une histoire captivante, une fin étonnante et une ouverture pour une suite tout aussi captivante...du Salvatore à 100% ! ! ! Ce roman est vraiment superbe. Dommage que son édition en grand format ait freiné ses ventes. En effet, son format a fait qu'il était plus difficile à trouver et à trimballer dans le métro. Ensuite son prix (près du triple d'un livre de poche) a de quoi repousser. Hormis son prix, ce roman mérite une note de 8 (TRES BON)." Roc (8)

"Voila donc la suite des aventures de Wulfgar.Pour ce qui est du barbare, on n'est pas deçu, mais...où est Drizzt ? Je sais, c'est un livre consacré au fils de Beornegar, mais bon, à part quelques passages en italique au debut de chaque partie..rien sur mon Drow préféré ! A part ce detail (si on peut parler de detail, mais là je ne suis plus très objective.. ;) ), c'est un bon livre, interessant et bien ecrit (comme toujours !). C'est toujours agréable de voir Wulfgar remonter la pente.. En bref, un livre à lire , mais sans plus...heureusement que Salvatore va sortir un livre sur Jarlaxe !(Ou il a lu dans nos pensées ou alors il a un don pour faire grimper les ventes !" Acuzena (6)


Retour

La Mer Assoiffée

"La Mer Assoiffée est le premier roman de la Séquence des Harpistes. Un roman écrit correctement mais bon sans plus. Son seul intérêt est peut être de nous décrire les paysages du grand désert d'Anauroch et de nous donner quelques informations sur les Ménestrels et le Zentharim. Donc un roman qui vous garantit quelques heures de lectures agréables au coin du feu ou pour vous faire patienter en attendant le prochain métro, d'où une note de 5 (MOYEN)." Roc(5)
Retour
 

Eternelle rencontre, le berceau des Elfes

"Voici le 4e roman traduit en français d'Elaine Cunningham. jje l'ai lu en anglais puis en français. 1e constat : coupes franches, 490 pages dans la version anglaise agrémentée d'une jolie carte de l'île des elfes contre 255 pages dans la version française sans carte. 2e constat encore un livre sur les elfes. Bon pour l'histoire.ben le problème c'est qu'il n'y en a pas une mais plusieurs. Evermeet raconte plusieurs histoires différentes dont le fil conducteur est l'île Verte et les elfes. Le seul problème, c'est qu'Elaine passe d'une histoire à l'autre sans arrêt, au point de nous donner le tournis. Finalement, on se perd entre tous ces noms d'elfes, ces retours en arrières, etc. De plus, la traduction française version passée au sécateur n'arrange rien du tout. Le livre est terminé et on ne sait plus de quoi il parlait. Elaine Cunnigham est un bon romancier et nous a habitué à des romans de meilleure qualité. L'idée de départ était certes originale mais le résultat est décevant. Cependant il nous apporte des anecdotes intéressantes sur les
elfes." Roc(5)
Retour

Les frères de la nuit

"Voici le premier roman de Scott Ciencin traduit en français dans cette collection. Une chose est sure, ce n'est pas avec ce roman que la collection - Les Royaumes Oubliés - aurait eu le succès qu'elle connaît actuellement. Encore une fois, je ne sais pas si c'est lié ou non  à la traduction en français mais il est vraiment de piètre qualité : des personnages non fouillés, sans aucun caractère, auxquels on n'accroche pas. L'auteur semble, lui même, ne pas savoir qu'en faire et s'en débarrasse en les faisant mourir à un rythme effréné. Et l'intrigue ? .Ah bon il y a une intrigue ? L'idée de départ était originale mais le résultat ..Finalement, a part quelques passages qui font que le lecteur ne s'endort pas, ce livre donne plutôt l'impression d'avoir été baclé."  Roc(4)
Retour

Mascardes

"La suite des Aventures de la Guerrière Alias et du paladin Saurial Chair à Dragon. Un roman qui ferait une très bonne adaptation pour un scénario type enquête dans une grande ville sur le démantèlement d'une organisation criminel. Ceci un GROS point négatif... ON se doute presque dès le début de qui peut être le chef de l'organisation, dommage..." LLyr(7)