Ayerdhal(1959 - ) Beldin
Demain, une oasis (FNA 1845)
Cybione(FNA 1886) Beldin Piépé Camomille
L’histrion(J’ai Lu 3526) Beldin
Polytan(FNA 1935) Beldin Piépé Camomille
Balade choréïale (J’ai Lu 3731)
Sexomorphoses(J’ai Lu 3821) Beldin
Génèse A (J’ai Lu 4279)
Parleur, ou les chroniques d'un rêve enclavé (J’ai Lu 4317) Beldin
Consciences virtuelles (Baleine, série Macno) Beldin
Etoiles mourantes (avec Jean-Claude Dunyach) (J'ai Lu Millénaires) Beldin
La bohème et l’ivraie Beldin
1 - Ylvain, rêve de vie (FNA 1763)
2 - Made, concerto pour Salmen et Bohème (FNA 1769)
3 - La Naïa, hors limite (FNA 1775)
4 - Ely, l’esprit miroir (FNA 1781)

Mytale(en un seul volume : J’ai Lu 4641) Beldin

1 - Promesse d’Ille (FNA 1803)
2 - Honneur de chasse (FNA 1813)
3 - Le choix du Ksin (FNA 1832)

Le chant du drille

1 - Le syndrome des baleine (FNA 1871)
2 - Le mystère Lyphine (FNA 1875)

Ayerdhal

"D'abord, un commentaire sur l'auteur ... Ayerdhal fait partie de la nouvelle génération d'auteurs français ... Alors, c'est vrai qu'il n'est pas exempt de défaut : il est parfois (souvent) bavard, l'action n'est pas toujours d'une vivacité flagrante, mais ... il a des choses à dire ! Ce n'est pas de la vague resucée de SF américaine. Il a des opinions (légèrement anard, le garçon ...) et il les clament. Ces livres sont tout autant des bouquins de SF (et des bons) que des pamphlets politiques. Bon, tout ça n'engage que moi, mais j'aime beaucoup !"  Beldin(6)
Retour

Cybione

"Bof, un peu décevant cet opus d'Ayerdhal ... On retrouve bien les idées habituelles mais l'histoire est tellement pauvre ! Une cyborg tueur à gage ... et ses interrogations metaphysiques ... bof !"  Beldin (3)
"Ayerdal nous avait habitué à mieux... Certes il est plein de talent et d'idées (il mériterait presque d'être auteur Etatsunien) mais une bonne idée ne fait pas un livre. En l'occurence l'idée n'est pas le personnage titre, pauvre petite humano-androïdo-spectro-robot-femme qui ne peut échapper à son destin pseudo-fatal mais plutôt le concept ENDER. Pour les non-initiés, il s'agit d'un organisme surpuissant "garantissant la constitution de 1000 mondes" et, accessoirement, propriétaire de la Cybione.Voilà où blesse le bat: le concept de base estun <<abracadabrantesque>> organisme supra-stellaire(important quoi!) et nous voilà à patauger dans la gadoue, la gadoue, la gadoue, la gadoue (bêle-t-elle) sur un monde anonyme afin de résoudre une enquête digne du Fleuve Noir avec son lot de corruption, sexe, violence.On est un tantinet désapointé. A ce dernier propos, certaines descriptions sont bien inutilement longues et explicites. Ma conclusion sera mon préambule." Piépé(5)

"L'idée et le monde sont intéressants. Nous sommes projetés chez des assureurs de constitution, qui mettent tout en ouvre pour que les constitutions justement restent en place. Dans un univers peuplé de centaines de planètes, et de milliards d'humain et de non humains, il y a toujours une révolution en route, une insurrection qui se prépare, bref du travail pour les agents très spéciaux d'Ender, cette compagnie d'assurance. L'agent très spécial s'appelle Elyia: belle, intelligente, immortelle. Ce n'est plus une fille, c'est un superlatif à elle toute seule! Et Ayerdhal en profite pour nous parler de démocratie, de manipulation, de totalitarisme, des limites du libéralisme. Tout ça nous fait un environnement foisonnant, et attractif. Alors pourquoi est ce que les aventures de superhéroïne, qui tire plus vite que Lucky Luke me laissent-elles un peu froide? Mystère." Camomille (4)
 

Retour

L’histrion

"Chronique d'un poil à gratter ! Ceci est l'histoire d'un être à part, ayant la capacité étonnante de pouvoir changer de sexe, et investit par une planète pensante du rôle de ... poil à gratter cosmique. Plusieurs factions s'affrontent dans cet univers et l'histrion est censé rétablir l'équilibre des forces ... Mais en a-t'il envie ? Et est il réellement libre de ses choix ?" Beldin (5)
Polytan
"Un peu comme Cybione ... Vous pouvez passer à côté sans remords ! l'histoire d'un régime ébranlé par des enfants... Mouais, bon. Y'a mieux !" Beldin (2)

"Pour connaître le cadre du récit, se référer à CYBIONE, le tome I de la Saga. ATTENTION, ceci n'est pas de la SF.Ile s'agit d'un pamphlet. Je n'aurai pas la prétention de juger un écrit politique.Simplement si vous voulez découvrir la cité anarchique dont rêve Ayerdal, ce livre est pour vous (Cybione est un prétaxte, il fallait bien trouver un éditeur) Aprés avoir écrit "Parleur" , Ayerdal joue maintenant au "Professeur". A quand les autres nains ?" Piépé(4)

"Suite du précédent, ou plutôt autre histoire, avec Elyia, dans le même  univers. Cette fois la constitution d'une obscure planète est menacée par une révolte étudiante -je simplifie-. Peut être parce que Super Elya traverse tout le livre sans rien comprendre -moi non plus, mais je ne suis pas chargée de résoudre l'affaire!-, j'ai préféré ce livre. Surtout la partie où s'ouvrent devant nous les abîmes de la manipulation historique et de la lutte éternelle de la démocratie contre l'anarchie." Camomille (5)
 

Retour

Sexomorphoses

"la suite de l'histrion, ou l'on découvre avec plaisir (enfin, si vous aimez l'auteur ...) les nouvelles manigances des participants à la grande farce de la vie ... On en apprend plus sur l'histrion, ses origines et sur les liens entre les différentes factions. A lire si vous avez aimé le début." Beldin (5)
Retour

Parleur, ou les chroniques d'un rêve enclavé

"Le titre complet l'indique bien : ou les chroniques d'un rêve enclavé. L'auteur nous parle ici d'un quartier d'une ville qui va se révolter contre l'ordre établi (et tyrannique) et s'instituer en anarchie démocratique. Et nous en suivrons les habitants, du début du rêve à sa fin ... dans la répression. Encore une fois, le crédo d'Ayerdhal est l'analyse politique sous une forme romancée... Et encore une fois, on se prend à rêver d'un monde meilleur ?" Beldin (6)
Retour

Consciences virtuelles

"Macno est un suite de bouquin, écrit par des auteurs différents. Cela tient plus de l'exercice de style qu'autre chose... Ayerdhal a accepté d'ouvrir le bal, soit. Nous, on peut éviter ..." Beldin (1)
Retour

Etoiles mourantes

"Il y a longtemps, une race d'animaux extra-terrestres est venue sur terre et à emmener quatre branches ennemies d'humains dans l'espace avant qu'ils ne se détruisent complètement. Chacun de ses rameaux a évolué indépendamment, avec ses propres spécificités et aujourd'hui, les ET leur offrent de se retrouver à l'occasion de la mort d'une étoile. Ce livre, comme toujours parfois un peu bavard, offre une magnifique étude de ses 4 branches (politique, humaine ...). On suit l'évolution de leurs membres appelés à se rencontrer et, pour certains, à surmonter leurs préjugés. Et on apprend enfin pourquoi anarchie et individualisme sont antinomiques !"   Beldin (6)
Retour

La bohème et l’ivraie

"Les oeuvres de jeunesse d'Ayerdhal ... On y trouve déjà l'idée sous jacente de toute sa prose, à savoir le refus de tout conformisme de pensée qui mène à l'immobilisme. Mais c'est encore brouillon, ça part dans tous les sens... Je ne conseillerai peut être pas de commencer par ceux-la, plutot de les lire ensuite, pour apprécier l'évolution de l'auteur"  Beldin(4)
Retour

Mytale

"Et on continue dans l'Ayerdhal des débuts. C'est moins brouillon, les idées sont plus affirmées mais la forme n'est pas encore absolument parfaite..." Beldin(4)