Pierre Grimbert (1972 - )
Le secret de Ji Beldin Glorfindel Naze_Goule
1 - Six héritiers (Mnémos 11)
2 - Le serment orphelin (Mnémos 14)
3 - L’ombre des anciens (Mnémos 20)
4 - Le doyen éternel (Mnémos 22)
La Malerune
1 - Les armes de Garamont (Mnémos)
2 - Le Dire des Sylfes (Mnémos à paraître)
Le secret de Ji
"De la fantasy française, et de bonne facture qui plus est. Un scénario moyennement original, un monde plutôt personnel, des personnages ayant une existence ... Que demander de plus ! L'histoire est simple : bien des années avant, des émissaires ont suivi Ji vers un autre monde. Maintenant, leurs héritiers se font tous décimés, et seuls les 6 derniers se rassemblent pour percer le secret de Ji. Simple mais suffisant pour bâtir une histoire agréable à lire. (5) peut être 4 pour le dernier, un peu moins convaincant ." Beldin(5)

"On se plaint parfois de ne voir en HF que des noms d'auteurs anglosaxons. En voilà un français, et pas des moindres : rarement j'ai eu entre les mains un livre aussi agréable à lire. Un style posé mais sans longueurs, des héros bien faits, une intrigue qui se développe avec suffisamment de suspense... Peut-être pas un des meilleurs. Mais presque." Glorfindel(7)

"Une série de meurtres visant à exterminer certaines personnes précipite les rares survivants dans une course contre le terrible destin qui s'apprête à embraser le monde connu.
Il y a plus de cent ans un groupe d'ambassadeurs se réunirent sur l'ile de Ji à l'instar d'une étrange personne et en ressortirent diminués , détenteurs d'un terrible secret qu'ils refusèrent de partager. Qui cherche donc maintenant à exterminer leurs descendants , 4 générations plus tard , et pourquoi ? Telles sont les questions auxquelles vont essayer de répondre ceux qui ont survécu à la terrible purge.
Les personnages sont attachants , aux personnalités toutes différentes et accrocheuses à leur manière. La lecture de l'ouvrage est relativement aisée, intéressant quant à certains développements de l'histoire , notamment ce qui est dit dans Jal'Dara Jal'Karu, mais la fin du livre m'a semblé relativement pauvre comparé au reste, et se révèle être sans grande surprise. La dernière phrase quant à elle évoque une suite éventuelle ..."  Naze Goule (6)