Ursulla Le Guin


La ligue de tous les mondes
1 - Les dépossédés (Pocket 5159) [Hugo 1975] [Nebula 1974] [Locus 1975]
2 - Le nom du monde est forêt (Pocket 5181) [Hugo 1973]
3 - La main gauche de la nuit (Pocket 5191) [Hugo 1970] [Nebula 1969]
4 - Le monde de Rocannon (Pocket 5252)
5 - Planète d’exil (Pocket 5260)
6 - La cité des illusions (Pocket 5274)

L’autre coté du rêve (Pocket 5178) [Locus 1972]
Les quatre vents du désir N (Pocket 5288)
Étoiles des profondeurs N (Pocket 5012)
La vallée de l’éternel retour (Actes sud)
L’śil du héron (Superlights 9)

TerremerNiki Fabien Laurent
1 - Le sorcier de Terremer (Pocket 5201) Beldin Zarkan Camomille 
2 - Les tombeaux d’Atuan (Pocket 5202) Beldin Zarkan Camomille
3 - L’ultime rivage (Pocket 5203) Beldin Zarkan  Camomille
4 - Tehanu (Pocket 5480) [Nebula 1990] [Locus 1991] Beldin Zarkan Camomille

Terremer

"Je ne ferai pas la critique livre par livre car pour le dernier, ce serait catastrophique! Sinon, c'est une série que j'ai bien aimée, Epervier est un Magicien, dons trés attachant pour moi, mais c'est vrai qu'elle vieillit mal... mias c'est à lire, ne serait-ce que les deux premiers! (vous ne perdrez rien si vous vous arrêtez là!)" Niki(5)

"Non, la série ne vieillit pas mal. Pas pour moi. La série vieillit. Tout court. Le héros vieillit, il ne reste éternellement le jeune prodige auquel les jeunes lecteurs aiment à s'identifier. Ses pouvoirs disparaissent, son corps perd de sa sève, mais si le récit de ses aventures perd en action, il gagne en profondeur, en philosophie, en intensité dramatique à rebours. Pour qui a suivi Ged l'épervier le long de sa vie, de son ascension à son déclin, ce cycle constitue l'un des plus poignants, des plus complets et des mieux pensés de ce genre qu'Ursula Le Guin élève au rang de littérature. A mon humble avis, ô sacrilège, Le cycle de terremer se hisse au côté du Seigneur des anneaux" Fabien(10)

"La serie est geniale. Peut-etre qu'il faut lire les livres en meme temps qu'on vieillit, avec Ged. C'est une serie ou la magie est omnipresente, ou il n'y a pas que de l'action, mais aussi des personnages, avec une psychologie plus construite que dans la plupart des oeuvres du meme genre. On y dit que le plus grand des heros n'a pu reussir ses exploits que grace a une petite fille, que son plus grand exploit a ete de trouver qui serait roi et pas de devenir roi soi-meme, et qu'en fin de compte, tomber amoureux, meme sur le tard, c'est plus important que conquerir des
royaumes. Tout lecteur qui a un tant soi peut de poesie devrait lire toute la serie, en particulier Les Tombeaux d'Atuan. Quant a ceux qui n'apprecient pas Tehanu, un conseil: relisez le dans 3 ou 4 ans."  Laurent (10)
 

Retour

1 - Le sorcier de Terremer

"Le premier de la série, et certainement le meilleur aussi. Un beau roman, écrit avec un soucis de poésie permanent. On découvre avec une impatience sans cesse renouvellée les périgrinations d'Epervier durant son apprentissage de la magie. A lire pour retrouver cette part de rêve qui parfois manque dans nos livres ..."  Beldin (7)
"En voila un bon livre! Mais qu'il est court! On y découvre la jeunesse d'Epervier, un magicien. Le style est assez simple, mais on y prend gout, on se laisse facilement entrainé et on se surprend à encourager Epervier, même si on sent qu'il n'a pas besoin de nous. Un livre qui se lit tout seul comme on grignote une tablette de chocolat: en un clin d'oeil! Et on en redemande!"  Zarkan (6)

"Encore un enfant mal aimé, que rien ne prédisposait à la fortune et à la gloire, qui brusquement s'élève grâce à ses dons magiques. Epervier; le héros,  va alors tomber et nous entraîner dans une histoire à rebondissements, sauvée de l'ennui par le talent d'écriture de l'auteur, car pour la magie du nom véritable, pour les dragons qui dansent dans le ciel de printemps, pour toutes les inventions poétiques qui parsèment le livre, on peut beaucoup lui pardonner." Camomille(6)
 

Retour

2 - Les tombeaux d’Atuan

"On retrouve Epervier, on retrouve une partie de la poésie du premier livre mais on ne retrouve pas tout à fait l'ambiance et le plaisir ... Cette suite se lit malgré tout sans difficultés et il serait dommage de passer à côté. La note est à considérer comme un 5.5 ..."  Beldin(5)

"Après le premier tome, on se jette sur le 2ème. Mais dès les premières pages, on sent qu'il manque quelque chose. En fait, c'est un peu comme si on s'attendait à quelque chose et que l'on nous donne autre chose. Cette autre chose est très bien aussi, mais une petite pointe de déception se fait quand même sentir. A lire quand même, rien que pour avoir des nouvelles d'Epervier!"  Zarkan(5)

"Aussi étonnant que cela paraisse dans les premières pages, c'est bien la suite des aventures d'Epervier. Enfin, disons plus justement que c'est une histoire dans laquelle intervient Epervier. Pour le reste, il y a encore et toujours une atmosphère, cette lente descente sous terre, où l'on sent peser les tonnes de roches qui protègent les anciens secrets et les anciens dieux. Ces dieux assoupis, qui attendent et guettent... et l'on se surprend à respirer plus librement lorsqu'on referme les pages! Un instant, U Le Guin nous a fait partager sa vision." Camomille(5)
 

Retour

3 - L’ultime rivage

"La série continue à se dégrader ... Quel dommage ! J'en suis presque arriver à me forcer pour passer certains passages. Je ne sais pas pourquoi, la magie n'agit plus et le livre en devient ennuyeux par moment." Beldin (3)

"Une chose est sure quand on a fini de lire ce livre: pourvu que le titre ne nous mente pas et que ce soit bien l'ultime! Seul le plaisir de retrouve Epervier permet d'avancer dans cette aventure. Mais Epervier est fatigué et moi aussi. Si vous êtes fatigué le matin, ne lisez pas ce livre ou alors pour faire une grasse matinée en se disant, je continuerai demain. A ce rythme là, il ne sera jamais fini! Ou alors essayer la vitamine C, ça marche surement mieux que cet ultime rivage. Je ne mets pas 2 par égard pour Epervier qui est quelqu'un que j'aime bien" Zarkan(3)

"On revient dans un monde connu, déjà rencontré dans le premier opus de la série. L'ennemi ultime d'Epervier, qui l'attendait, tient enfin sa vengeance. Très classique. Malheureusement. Car la poésie se dissout un peu, l'enchantement se délite et on ne tient plus qu'un livre de bonne facture, certes, mais sans grandes qualités. Sans grands défauts non plus." Camomille(4)

Retour

4 - Tehanu

"Et la fin de la série ... Dans tous les sens du terme ! Ce livre était il réellement utile ?"  Beldin(3)

"Oh la la! Epervier était fatigué dans le 3ème, là, il est presque amorphe! Faites la réserve de Guronsan! Il y a peu de pages à lire, mais quand même. A croire que l'auteur veut nous faire subir une ultime épreuve comme à son héros. Esperons que c'est la dernière. Epervier s'en va et moi aussi! Je ne mets pas 1 pour qu'Epervier parte en paix. Adieu Epervier!"  Zarkan(2)

"Il faut savoir arrêter une série, et ce livre en est l'exemple confondant, voire contondant. Navrant! Soit l'auteur avait un compte à régler avec son héros, soit elle a perdu un pari! Parce que, dépouillé des ses pouvoirs, le pauvre épervier n'est pas qu'un homme comme les autres, il est carrément plus obtus et stupide qu'on ne peut l'imaginer pour un ancien archimage. Allez en cherchant bien, quelques informations intéressantes, en terme de magie, sur le don de métamorphose des dragons. Si vraiment ça vous passionne!" Camomille (1)
 

Retour